Quelles sont les différentes rhinoplasties possibles ?

Une intervention chirurgicale par rhinoplastie consiste à remodeler le nez. Elle se trouve dans le top 5 des interventions esthétiques dans le monde. Avant de vous lancer dans cette opération, il est essentiel de vous renseigner sur les différentes techniques existantes.

Qu’est-ce qu’une rhinoplastie ?

Autant que possible, les chirurgiens conseillent d’attendre d’avoir la majorité pour pratiquer ce type d’intervention chirurgicale. En effet, avant cela, la croissance n’est pas totalement terminée.

La rhinoplastie fonctionnelle

La rhinoplastie fonctionnelle est pratiquée pour des raisons médicales. Son but premier est d’améliorer les capacités respiratoires. La grande majorité de ces interventions visent à corriger des cornets trop épais ou une cloison nasale déviée ou déformée.

Cette intervention peut être réalisée à partir de 8 ans si les difficultés respiratoires sont trop importantes. Même si c’est une opération pour raison médicale, elle reste très couteuse. La sécurité sociale en prend en charge une grosse partie mais des frais seront tout de même à prévoir.

La rhinoplastie correctrice

C’est le type d’intervention que l’on catégorise comme intervention de chirurgie esthétique. Le but est uniquement de rendre le nez plus joli et harmonieux. La plupart du temps, il s’agit de corriger la pyramide osseuse nasale. Cela se caractérise par une petite bosse sur l’arête nasale. Cette intervention n’est pas du tout prise en charge par la sécurité sociale.

La rhinoplastie reconstructrice

Ce dernier type de rhinoplastie est une intervention de chirurgie réparatrice. En général, les personnes qui la pratiquent ont subi une fracture de l’arête nasale qui a déformé leur nez. Certaines personnes ayant eu une malformation congénitale demandent à réaliser cette intervention. Dans certains cas, la sécurité sociale accepte de la catégoriser comme une intervention fonctionnelle et de la prendre en charge.

Quels sont les différents types d’opération ?

La rhinplastique traditionnelle

C’est la rhinoplastie la plus pratiquée jusqu’ici. Elle se réalise sous anesthésie générale.

Le chirurgien peut choisir d’inciser à l’intérieur des narines, il s’agit de la méthode de la voie fermée. Elle ne laisse aucune cicatrice visible. L’autre technique est de réaliser l’incision sur la base et les ailes du nez. Elle laisse quelques cicatrices visibles mais qui s’estompent plutôt rapidement. Il faudra tout de même compter quelques semaines.

La rhinoplastie ultrasonique

La nouvelle méthode qui se fait une place depuis quelques années c’est celle-ci. Elle est bien moins invasive et douloureuse que la rhinoplastie traditionnelle.

Cette technique utilise des inserts vibrants afin de façonner les os du nez. Le résultat est très joli et plus naturel qu’avec la méthode traditionnelle. La cicatrisation est également plus rapide.

La plupart des cliniques ne proposent pas encore cette technique. Vous pourrez trouver des chirurgiens qui la pratiquent dans des cliniques de luxe. C’est une opération qui est en revanche bien plus couteuse que la technique traditionnelle. Il faut compter le double avec cette méthode ultrasonique.