Souder à l’arc : quelles sont les précautions à prendre ?

Les travaux de soudage sont habituels, notamment dans le secteur de la construction. Cette activité comporte toutefois certains risques (brûlures, irradiation, électrocution, etc.). Il est donc nécessaire de prendre des mesures de protection lors des opérations de soudage à l’arc. Pour souder en toute sécurité, voici les précautions à prendre.

Porter un masque et les lunettes de soudeur

Pendant le soudage, l’arc électrique émet souvent des rayons visibles. Ces rayons (ultraviolets et infrarouges) peuvent provoquer une conjonctivite, des coups d’arcs ou des érythèmes, des brûlures de la cornée, une opacité du cristallin, etc. Pour éviter tous ces risques, il est important de porter un masque et des lunettes de soudeur.

En effet, les masques et les lunettes de soudeur font partie des équipements de protection indispensables aux opérations de soudage à l’arc. Ils ont la particularité d’être fabriqués avec des matières résistantes à la chaleur et aux rayons émis par l’arc électrique. Les masques protègent aussi les soudeurs contre les projections du métal en fusion. Il est possible d’ajouter au masque de soudage, un serre-tête qui permet de rabattre et de relever le masque sans utiliser ses mains.

Mettre les moufles ou gants de soudeur

Les gants de soudeur ont pour objectif de protéger les mains et les avant-bras du soudeur contre les étincelles et la chaleur. Ils sont souvent tissés en fils de Kevlar, d’où leur grande résistance contre aux fortes températures. En dehors des gants de soudeur standard, il existe également des modèles qui sont dotés d’un pouce renforcé et parfois des manchettes longues.

Pour choisir une paire de gants de soudeur, la nature des travaux ne doit pas être le seul critère à prendre en compte. La taille du gant a également son importance. Le gant doit en effet, être adapté à la morphologie du soudeur. Une mauvaise taille risquerait de rendre les travaux pénibles et plus dangereux.

Les chaussures de sécurité pour le pied

Pendant les travaux de soudage, il est également important d’assurer la protection de ses pieds. Pour cela, les chaussures de travail ne sont pas adaptées à l’exécution des travaux. Il faut opter pour des chaussures de soudeur aux caractéristiques spécifiques.

Elles doivent être montantes, résistantes à la chaleur, mais aussi aux étincelles. À titre d’exemple, certaines chaussures de soudeur peuvent résister pendant une courte durée à un contact avec un matériau porté à 300 °C. Par ailleurs, les lacets sont fortement déconseillés. Pour plus de sécurité, il est recommandé de choisir des chaussures avec une fermeture autoagrippante.

Les autres équipements de protection

En dehors du masque et des lunettes, des gants et des chaussures de protection, d’autres équipements sont obligatoires pendant le soudage à l’arc. On peut citer une cagoule, une calotte en tissu, un tablier en toile ignifugée ou en cuir, mais aussi un ensemble veste-pantalon de travail. Une veste-pantalon en coton est préconisée, car elle est difficilement inflammable. Elle doit également être sans revers et dépourvue de plis.

Lorsque les travaux de soudage sont à exécuter en hauteur, il est important de prendre des mesures de prévention contre les chutes, comme les harnais anti-chute par exemple. En cas de travaux dans des locaux dont le système d’aération est insuffisant, une protection des voies respiratoires est indispensable. Les protections auditives sont aussi obligatoires pendant les travaux de soudage à l’arc.