5 conseils pour faire un petit jardin sur son balcon

Avoir très peu d’espace extérieur n’est pas un grand obstacle si vous voulez avoir votre propre jardin avec des fleurs, des plantes aromatiques et quelques légumes. Que vous n’ayez qu’un petit patio, une terrasse ou même un minuscule balcon, vous pouvez le concevoir et le cultiver vous-même. Il s’agit juste de se mettre au travail et de se lancer. Avez-vous déjà vu un beau balcon plein de fleurs et de plantes et voulu transformer votre propre balcon ? Aujourd’hui, nous vous proposons de prendre du papier et un crayon et de prendre la décision de commencer votre propre jardin sur le balcon. C’est parti ?

Nous résumerons en 5 étapes les bases pour commencer à cultiver vos propres plantes, surtout si vous voulez des aromatiques et des légumes :

Choisir ce que l’on souhaite cultiver et faire les semences

Afin de savoir exactement ce que vous pouvez cultiver à l’endroit où vous vivez, il est bon de visiter une pépinière voisine pour consulter les spécialistes. Ils sauront vous conseiller les meilleures plantes, légumes et aromates que vous pouvez avoir. Vous devez également vous assurer que vous disposez de plants, de pots et de terre adaptés à la culture. N’oubliez pas les outils de base !

Commencer les cultures à l’intérieur

De nombreuses plantes et légumes nécessitent un début de culture en serre. C’est pourquoi un coin à l’intérieur de votre maison avec une lumière et une température adéquates sera nécessaire. Vous pouvez également investir dans une petite serre d’intérieur. Les tomates, les poivrons et certaines plantes aromatiques en sont des exemples. Dans de nombreuses pépinières, vous pouvez trouver des kits de démarrage où vous pouvez placer les graines puis les arroser. En ayant de bons supports, vous n’avez même pas à vous soucier du nettoyage quotidien. Vous devez prendre en considération la date de la culture afin de contrôler le processus et de poursuivre la culture.

Étiqueter les cultures

Lorsque vous semez, vous devez indiquer le nom de la culture, comme par exemple tomates, basilic, etc. De nombreuses plantes sont difficiles à distinguer une fois qu’elles ont commencé à pousser. Vous pouvez utiliser des notes adhésives, des bouchons, des bâtons de glace, de vieilles fourchettes, des brindilles, etc… les possibilités sont infinies !

Regrouper les cultures en fonction de leurs besoins.

Toutes les plantes ou cultures ne nécessitent pas les mêmes soins. Vous aurez des différences dans la quantité d’heures de soleil, de lumière, d’eau et d’humidité, etc. C’est pourquoi il est très important de regrouper les cultures en fonction de leurs besoins et il est également bon de le faire pour leur récolte ultérieure. Il s’agit d’une tâche préalable qui facilitera vos activités ultérieures.

Se documenter au maximum

Il n’y a rien de mieux que se documenter les caractéristiques de base de chaque plant que vous ne devez pas oublier. Renseignez-vous également sur l’entretien que vous devrez prévoir lors de la pousse des semences. L’ouverture d’une feuille de calcul ou d’un fichier permettant de noter les avancées de vos plants sera très utile non seulement pour la culture en question mais aussi pour les cultures futures. Profitez des outils technologiques dont vous disposez car ils vous faciliteront la tâche. N’oubliez pas non plus que vous pourrez ainsi partager vos connaissances avec d’autres personnes et qu’il leur sera plus facile de vous aider.

Vous voilà prêts à commencer vos cultures !