Chute de la personne âgée dans les EHPAD : causes, conséquences et prévention

Selon certaines études, les chutes font partie des premières causes d’accidents chez les personnes âgées dans les EHPAD. Voici les causes, les conséquences et les différentes façons de prévenir les chutes.

Les causes des chutes chez les personnes âgées en EHPAD

Plusieurs raisons peuvent entraîner les chutes chez les seniors. L’environnement de l’EHPAD peut en être la cause principale. En effet, si l’établissement n’est pas équipé de dispositif contre les chutes, les risques d’accidents sont souvent fréquents chez les personnes âgées.

L’une des causes peut également être l’état de santé des seniors. En cas de maladies dégénératives par exemple, les risques de chutes sont grandement augmentés.

On peut aussi citer des problèmes de coordination et des troubles moteurs comme quelques-unes des raisons qui entraînent les chutes. Enfin, la prise de certains médicaments par les seniors peut altérer leur équilibre et entraîner des chutes.

Même si un seul facteur suffit parfois pour causer les chutes, les experts s’accordent à dire que ces dernières sont le plus souvent provoquées par un ensemble multifactoriel.

Quelles sont les conséquences des chutes et comment les prévenir ?

Une chute peut entraîner des conséquences traumatiques chez les personnes âgées (contusions, hématomes, plaies). Des chutes graves peuvent parfois causer des fractures chez les seniors. Des séquelles psychologiques sont également constatées après certaines chutes. De plus, les personnes âgées victimes de chutes peuvent parfois se replier sur eux-mêmes et renoncer à la vie sociale. Une perte d’autonomie est enfin constatée chez certains seniors.

Les meilleures méthodes de prévention reposent principalement sur la détection et le traitement des facteurs favorisant les risques de chutes. Un aménagement des EHPAD peut ainsi limiter les risques de chutes en cas de manque d’un dispositif antichute.

Lorsque les chutes sont causées par des pathologies, un dépistage et une thérapie rapide sont des moyens efficaces de les prévenir. Une activité physique régulière a également des effets non négligeables contre les possibilités de chutes. Marcher, bouger renforce en effet l’équilibre et limite grandement les risques.