magazine
Publié le - 1438 v. -

Chambre d'enfant : les astuces déco pour la rentrée

Une chambre bébé écolo ? Ce n’est chose facile certainement mais ce n’est pas impossible. Peu importe le choix du lit que vous souhaitez offrir à votre bébé : lit gigogne, lit évolutif etc. l’essentiel est de faire en sorte à ce qu’il sente sécurisé. Pour ce faire, voici quelques conseils.

Une chambre bien chauffée

Il est primordial de créer une atmosphère saine et propre dans la chambre de votre bébé, veillez donc à ce que tout soit correct, à une température idéale et constante de 19°, veillez donc à ce que le chauffage, notamment si c’est une vieille chaudière, ou si vus avez une cheminée ouverte, ou des radiateurs électriques. L’idéal dans ces cas c’est de changer votre système de chauffage. Et pas de panique ! Si vous devez passer par là, une réduction de 5,5% de la TVA, notamment pour tout usage de matériel économe en énergie dans la réhabilitation de son habitation, plus du crédit sur les impôts, et enfin du financement de la part de l’ANAH ou l'Agence Nationale de l'Habitat, sous conditions.

Comme exemple concret, l’acquisition de chaudière vous pourrez obtenir jusqu'à 30% d'économie même si cela peut couter jusqu’à 2000 à 4000 €. Si vous bénéficierez d’un crédit d'impôt de 15% si la chaudière est de basse température (moins chères) et de 25 à 40% si elle est à condensation. 300 à 1600 € c’est l’économie que vous ferez. Cependant, mieux vaut qu’elle soit installée par un expert.

Une chambre isolée

Pour une chambre bien isolée, quelques travaux serait utiles, sauf si la chambre du bébé l’est déjà (pas trop de fraicheur, bien calme avec une double couche de mur ou des fenêtres). Si vous optez pour des travaux plus généraux vous pourrez bénéficier d'aides publiques.

Etudes de cas : pour un système de double vitrage à isolation renforcée (VIR), la réduction ira jusqu’à 10% de votre facture de chauffage, plus une réduction de TVA et de crédits d’impôts de 25 à 40% du matériel d'isolation. Ici l’âge de votre logement joue un rôle important. En plus, si vous faites de grands travaux, comme toujours vous pourrez obtenir plus de l’aide de l’ANAH et d’autre collectivités locales.

Une chambre bien propre

La propreté doit être votre priorité, que la chambre soit bien isolée et bien chauffée, cela n’a pas d’importance si elle n’est pas propre, l’hygiène est importants dans la croissance de votre enfant. Une salle de bains trop humide (ne dépasse pas les 60%) par exemple n’est pas bon pour le bébé, la chambre aussi doit être bien aérée, pas de moisissures.

Pour aérer la chambre du bébé, vous pouvez installer une pièce d’eau VMC (ventilation mécanique contrôlée), et détalonner les portes d’environ 2 cm. Optez pour une VMC double, elle favorise la récupération de la chaleur de l'air vicié évacué vers l'extérieur, il y aura moins de fraicheur dans la salle de bain, et la dépense en chauffage réduite. Le hic c’est juste qu’elle coute jusqu’à 1000 € contrairement au simple VMC qui est seulement d’environ 100 € (hors pose).

Quantité suffisante en eau chaude

Ne pensez pas que c’est un bébé et que la quantité d’eau chaude qu’il va utiliser est moindre, au contraire, c’est probablement lui qui va le plus utiliser de l’eau chaude, donc, à ne pas négliger. Choisissez un changement du ballon d’eau chaude ou chauffe-eau. L’usage du système solaire, aussi est très économique, facile à installer, en plus avec le chauffe-eau individuel (CESI) vous économiser jusqu’à 80% d’énergie en moyenne.

Avec un CESI taxe qui coute dans les 6000 € (main d’œuvre inclus), obtenez un crédit d’impôt de 50% sur le matériel, et de l’aide régionale variable à 1200 €. Vous pourrez voir votre facture réduite jusqu’à 4000 €.

L'éco-prêt à taux zéro

Toutes ces installations coutent certainement cher mais la rentabilité se situe au long terme. Puis si vous avez du mal à effectuer toutes ces installations, vous pourrez avoir recours à l'éco-prêt. Cela vous permettra de financer vos travaux d'économies d'énergie pour votre résidence principale. C’est un système de prêt mis en place depuis quelques années par Grenelle de l'Environnement, sans condition de ressources. Le prêt peut atteindre 30 000 €, que vous pouvez rembourser en 10 ans.

Il faut savoir que pour toutes ces installations, vous devez avoir recours à des experts. Offrez le meilleur pour votre bébé, vous allez remarquer qu’au final ne vous coutera pas autant.

Soumettez un avis à propos cette rédaction

Les publications similaires de "Belg'actu"

  1. 28 Juin 2017Création entreprise : les étapes essentielles à suivre minutieusement226 v.
  2. 7 Juin 2017Notre avis sur les jacuzzis vendus en France232 v.
  3. 8 Mai 2017A quoi peut servir un marque place durant un mariage ?627 v.
  4. 6 Fév. 2017Les belges donnent un avis favorable sur les spas de Tropicspa607 v.
  5. 5 Fév. 2017Patrick Piard va bientôt faire une tournée en Belgique280 v.
  6. 20 Déc. 2016On vous informe pour trouver un ramoneur à Mons861 v.
  7. 3 Sept. 2016La répération d'un chauffe-eau est possible selon le problème686 v.
  8. 3 Sept. 2016Un boiler peut se réparer à quelques conditions408 v.